Petit à petit... L'oiseau fait son nid

14 juin 2014

Steiner-Waldorf : Les Jeux et Jouets

Chez nous,c'est d'abord grâce aux poupées (j'en avais cousu une pendant ma grossesse si vous vous souvenez bien et suivez le blog lol) que nous avons fait la connaissance de Steiner.

01d456a1288c186421a55ab02dabe84a910294615e

Mounira Bailly, ex-directrice du jardin d'enfants Rudolf-Steiner à Strasbourg, explique le sens des poupées (...) : « La poupée Waldorf n'est pas un objet froid et impersonnel fabriqué par une machine. La personne qui la réalise y apporte beaucoup d'attention et de soin, elle y met beaucoup d'amour, elle y met de la vie. La poupée Waldorf a été créée pour stimuler l'imagination de l'enfant. Elle lui apporte une image originelle non figée de l'humanité. Toute l'imagination de l'enfant peut se développer, en même temps que croissent ses capacités à compléter ou à se représenter ce qui «manque» à la poupée. Les formes des poupées Waldorf, ainsi que les jouets proposés aux enfants dans les jardins d'enfants Steiner-Waldorf, sont effectivement seulement suggérées et n'enferment pas l'imagination dans des contours précis. L'enfant aura ainsi intérieurement une vie bien plus active qu'avec une prétendue belle poupée aux contours rigides et achevés". Les poupées Waldorf correspondent également aux différents stades de développement de l'enfant: la poupée est une image de l'être humain et lorsqu'il joue avec, l'enfant s'y identifie. C'est le jouet qui éveille et anime le plus, dans l'imagination d'un être humain en développement, sa propre forme en devenir. C'est pourquoi, dans l'entourage de l'enfant, les adultes prendront toujours soin de la poupée, la prendront avec des gestes tendres et enveloppants, comme lorsqu'ils prennent un enfant dans les bras avec douceur, grand respect et vénération. ».

Dans les jardins d'enfants ou les écoles Steiner, la plupart des jouets sont fabriqués par des parents ou les enseignants, ou encore par les enfants eux-mêmes, et ils ont ainsi la chaleur d'un vécu particulier. Ils contribuent dès lors à tisser les liens entre les enfants et les adultes. Ces jouets simples laissent libre l'imagination de l'enfant, nécessaire à son développement. Cela rejoint l'idée de Steiner selon laquelle « le travail de l'imagination active l'élaboration des formes du cerveau. Celui-ci s'épanouit et s'assouplit comme les muscles de la main, grâce à un travail approprié. Tout ce qui stimule la représentation du vivant agit de façon juste ». Les jouets Steiner ont ainsi un style qui leur est propre (ils sont volontairement simples et à base de matériaux souvent trouvés directement dans la nature). Les cubes de construction, par exemple, ont tous une forme légèrement différente car, dans la nature, rien n'est identique ! Ils pourront aussi jouer avec de simples cailloux, coquillages, pommes de pin ...

Pour ensuite devenir plus coopératif. Les jeux coopératifs développent le travail d'équipe, l'entraide et la confiance. Ils reposent sur la poursuite d'un objectif commun pour tous les joueurs. La réussite ne peut passer que par la mobilisation de chacun et la concertation de tous. Le concept des jeux coopératifs offre donc un autre regard sur l’idée de réussite : il n’est plus question d’individualisme pour l’emporter face aux autres adversaires, mais d’intelligence collective pour évoluer et gagner ensemble …

 

Par exemple : Le Verger chez Haba, Hop! Hop! Hop! chez Djeco, Le Jeu du Loup chez Nathan ...


Posté par feetambouilles à 19:55 - Maternage - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Steiner-Waldorf : Les Jeux et Jouets

Nouveau commentaire